Nos propositions

( Présentées dès Octobre 2019 ainsi que le 7 février 2020 à l'occasion de notre réunion publique)

Compte tenu du contexte actuel, il est impératif que nous protégions nos milieux naturels afin de préserver les écosystèmes et notre cadre de vie.
• Notamment, en rejetant définitivement la CENTRALE à GOUDRON et toutes les installations similaires qui seraient de nature à polluer et détériorer notre environnement.
• En effectuant une surveillance accrue du site de VEOLIA et du respect des normes environnementales, « son bouquet est plus que désagréable parfois ».
En ce qui concerne les dépôts sauvages de déchets, quels qu’ils soient, nous proposons de mettre en place des actions de prévention et de prévoir l’ouverture de la déchetterie de Signes le dimanche matin comme cela se fait dans toutes les autres communes de la Communauté d’Agglomération.
 
Si cela est nécessaire nous ferons de la répression en utilisant les pouvoirs de police du maire (retour à l’envoyeur avec en prime une amende).

De plus il est impératif que les dépôts sauvages existants soient évacués le plus rapidement possible et nous interviendront dans ce sens auprès de la Communauté d’Agglomération.

L’utilisation, parfois abusive des engins à moteur (4x4, Quad, moto, etc.) est une source importante de dégradation et de pollution. Nous proposons d’encadrer strictement l’utilisation de ces engins, en concertation avec les services de secours, l’ONF, les chasseurs et les propriétaires.

Nous souhaitons, sur le plateau,
• Créer des parkings obligatoires pour tous les véhicules
• Limiter à certaines zones et chemins forestiers la circulation des engins à moteur
• Mettre à disposition des randonneurs, des vététistes et des cavaliers des parcours qui leur soient entièrement réservés.

Les poids lourds qui traversent le village sont également une source importante de pollution et de risques d’accidents, notamment à cause de la proximité de passage près des écoles du village.

Afin de limiter ce risque et l’impact écologique de leur circulation, nous sommes favorables à la création d’une desserte du circuit et de la zone d’activités à partir de l’autoroute. Nous serons attentifs à ce que ce projet, mené par la Préfecture et la Région ne soit pas mis en sommeil.

De même nous relancerons le projet de contournement du village par les poids lourds.

La présence du Circuit Paul Ricard et de l’aérodrome, à proximité de la commune, est d’un certain point de vue, une richesse économique, mais c’est aussi une source de nuisances sonores et de pollution atmosphérique importantes. Nous serons très attentifs à ce que le « Comité environnement du circuit Paul-Ricard » se réunisse fréquemment, communique régulièrement les résultats des analyses des tests de biosurveillance et de bruit et que les responsables du circuit apportent des réponses positives et concrètes aux doléances des riverains.

En termes d’urbanisation, nous avons écouté et entendu de nombreuses doléances. Nous sommes favorables à l’accroissement de l’effort de construction de nouveaux logements, mais uniquement dans les zones déjà urbanisées afin de limiter l’étalement urbain.  Cela représente en effet un impact important sur le budget de la commune en termes de coût de viabilisation de zones urbaines nouvelles.

Environnement par Sylvie LEONARDI

Sécurité par Sébastien BALEDENT

Notre équipe vous propose plusieurs solutions afin de contribuer à une meilleure sécurité des biens et des personnes. (Prévention de la criminalité - Sécurité routière - Sécurité industrielle – Sûreté) :

ACCROISSEMENT DE LA VIDEOSURVEILLANCE SUR LES PRINCIPAUX AXES ROUTIERS, LES PARKINGS, A PROXIMITÉ DES COMMERCES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS.
La vidéosurveillance est un outil indispensable à la tranquillisation de la population (qui n’a rien à se reprocher), mais est aussi utile pour résoudre certaines enquêtes.
Couplé à un système de lecture de plaque minéralogique, la vidéosurveillance peut permettre aux services de gendarmerie d’identifier les conducteurs des véhicules qui se rendraient coupables d’infractions. Aujourd’hui, plus de 6.000 communes sont équipées (15 fois plus qu'en 2006) et près de la moitié ont été aidée financièrement par l'Etat,

RENFORCEMENT DE LA POLICE MUNICIPALE
Actuellement, nous disposons de quatre policiers municipaux dont trois sont actifs. La problématique déjà rencontrée, est qu’un policier soit en maladie ou en congés et un autre en formation et donc un seul policier est présent, ce qui est contraire à la Règlementation de la Police Municipale qui stipule que les policiers doivent toujours être en binôme.
Le renforcement de la Police Municipale devient donc nécessaire avec un 5ème policier, mais aussi avec le recrutement d’un ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique) qui aurait la charge de la vidéosurveillance, des points écoles et de missions de régulation de la circulation.
Des patrouilles de jour plus nombreuses deviennent possibles (surveillance du plateau par exemple) ainsi que des patrouilles de nuit afin de sécuriser les villageois en surveillant les parkings notamment.

RENFORCEMENT DE L’ECLAIRAGE PUBLIC
Certaines rues de la commune ne sont « clairement » pas éclairées. Tous les villageois ont le droit au même traitement et force est de constater que seuls les habitants de certains quartiers bénéficient d’un éclairage public. Cet éclairage est, au-delà du confort qu’il apporte, un gage de sécurité et assure aux piétons qui doivent se rendre au village, un moyen de voir et d’être vus.
Nous proposons d’utiliser les nouvelles technologies notamment l’énergie solaire afin de renforcer les éclairages de tous les passages piétons de l’axe principal du village (du rond-point de l’entrée de village jusqu’à la maison des associations) mais aussi ceux se trouvant au niveau des arrêts de bus aux extérieurs du village.
Nous proposerons également, avec le concours des administrations régionales et départementales et les associations de lutte contre l’insécurité routière, la distribution gratuite de dispositifs réfléchissants (bandeaux de poignets), à toutes les personnes, en particulier les jeunes qui le souhaiteraient.

FEUX TRICOLORES À HAUTEUR DU PASSAGE DES ÉCOLES
La circulation dans le village est limitée à 30km/h et c’est un constat évident que peu d’automobilistes et, plus grave, certains « chauffards » routiers ne respectent pas cette limitation, sauf bien sûr lorsque la police municipale utilise les jumelles radars dont ils ont été dotés dernièrement. Mais ce n’est que ponctuel. L’implantation de deux feux tricolores, avec détection de la vitesse comme à Belgentier, l’un au niveau des écoles et l’autre au niveau de la maison des associations permettraient de casser la vitesse sur ces points particulièrement fréquentés.

Cette problématique me concerne directement. En effet mes deux filles se sont fait renverser sur un passage piéton Avenue du cheval blanc en juin 2017, et il est évident qu’il faut faire respecter la vitesse autorisée dans le village.

Finances et Gestion par Sandrine AMILHAT

Nous savons que la gestion d’une commune ne s’improvise pas c’est pourquoi dans un premier temps nous effectuerons un audit financier afin de connaitre l’état exact des finances de notre commune.

Malgré la loi qui stipule que toute personne physique ou morale a le droit de demander communication des comptes de la commune, Il est difficile pour nous à ce jour de rentrer dans les détails du budget communal de Signes car peu d’informations complètes sont disponibles.

C’est pourquoi, dans notre objectif d’avoir une gestion la plus transparente possible, nous nous engageons à ce que tous les documents comptables validés, soient accessibles le plus rapidement possible à la population de Signes.

Nous avons cependant réussi à obtenir l’endettement de la commune : En 2018 la commune était endettée à 2 638 000 euros (40 % au-dessus de la moyenne !) soit 926 euros par habitant.

En ce qui concerne le taux d’imposition, nous nous engageons à conserver le taux actuel, ce qui nous bien entendu nous obligera à avoir une gestion très fine et responsable du budget de la commune.

Toutes les propositions de mes camarades ne sont pas encore chiffrées et nous sommes conscients qu’elles ne pourront pas toutes être intégrées dans le prochain budget. Cependant nous disposerons de plusieurs années pour les réaliser et pour ce faire nous les prioriserons.

Afin de soutenir le commerce local, nous procèderons à l’annulation de la TLPE (Taxe sur Les Panneaux publicitaires Extérieurs), c’est en effet une taxe facultative et nous préférons que les commerçants participent différemment à la redynamisation du commerce local.

Afin de faire réaliser des économies aux Signoises et Signois, qui arrosent leur jardin avec l’eau du robinet car ils ne disposent pas de récupérateur d’eau de pluie, nous mettrons en place l’installation de compteurs verts, afin que les utilisateurs ne payent pas la taxe d’assainissement.

Dans le même registre, nous engagerons une procédure aux fins de reprendre la gestion de l’eau avec pour objectif de faire baisser les tarifs.

Nous engagerons une réflexion afin d’étudier la possibilité de reprendre tout ou partie la gestion de la zone d’activités, qui a été abandonnée voilà plusieurs années par la municipalité à la Communauté d’Agglomération sans aucun bénéfice pour nous Signois.
 
Dans le cadre du développement économique et de l’emploi nous créerons un Conseil Communal avec les chefs d’entreprises de la zone d’activités pour un développement optimal de celle-ci mais aussi, et cela nous semble important, pour faciliter l’embauche des Signois sur cette même zone.

Loisirs et Activités par Claire MARTEL

Pour qu’un village soit dynamique et ne devienne pas un village dortoir, il faut mettre en place des activités et ceci été comme hiver.  Signes doit vivre aux quatre saisons !

C’est pourquoi nous proposons la mise en œuvre de deux structures saisonnières :
- la première est la création d’un plan d’eau pour les beaux jours afin que tout le monde puisse se rafraichir sans pour autant aller prendre des risques au canal.
Nous avons la chance d’avoir un environnement agréable, il faut donc en profiter et l’améliorer.
- la seconde est la mise en place d’une patinoire éphémère afin de faire vivre le village même pendant les jours d’hiver.

Ensuite :
• Afin que les jeunes n’aient plus le sentiment d’être oubliés et ne soient plus obligés d’aller dans un autre village pour disposer d’aires de jeux qui leur correspondent,
• Afin qu’ils puissent utiliser une aire de jeu sécurisée,
• Afin d’éviter qu’ils dérangent le voisinage ou abiment les voitures en jouant sur les parkings,
Nous proposons la construction d’un City Park ou terrain multisports. Cela s’accompagnerait bien évidemment de la rénovation du Skate-Park très apprécié des jeunes.

Dans un autre registre, pour les habitants du village n’ayant pas de jardin, nous proposons la mise à disposition de jardins ouvriers afin que ceux qui le désirent puissent avoir un bout de terre à cultiver.

Enfin nous désirons faire adhérer la commune à l’Association des Maires pour le Civisme, ce qui vous sera expliqué dans un point suivant du programme.
Comme ce projet présente un volet éducatif avec les enfants, nous travaillerons en étroite collaboration avec les équipes éducatives des écoles. Les enfants sont l’Avenir de notre village et le civisme un enjeu national, ainsi le Passeport du Civisme, qui leur sera proposé, offre une solution concrète à ce défi considérable.

Étant depuis longtemps déléguée des parents (à Signes et maintenant sur le collège du Beausset) être à l’écoute des écoles et travailler avec elles est très important pour moi et notre liste.

Il en sera de même avec l’Odel Var et l’association Les Petits Chaperons Rouges, avec qui nous souhaitons faire le point et éventuellement prévoir une révision des conventions en cours afin de répondre au mieux aux besoins d’accueil et d’animation des enfants du village.

Pour continuer dans cette démarche citoyenne à destination des jeunes Signois, nous leur proposerons d’acquérir un savoir, un savoir-faire et un savoir-être qui leur seront utiles tout au long de leur vie en créant une association communale des Jeunes Sapeurs-Pompiers et donc, le retour d’un centre de formation. Les jeunes sapeur-pompiers disposeront ainsi d'atouts majeurs pour rejoindre leurs aînés.

Et bien sûr nous serons à l’écoute de tout autre projet proposé par les Signoises et Signois.

Transport par Pascal D’ANGIOLILLO

Aujourd'hui, les Signoises et Signois voient le coeur du village perdre ce dynamisme qui ne peut que découler d’une animation locale innovante.

Notre objectif est de permettre aux habitants de se réapproprier le centre du village, d’avoir plaisir à s’y promener, à s’y distraire, été comme hiver, afin de recréer du lien social, entre les plus jeunes et les ainés, entre les nouveaux arrivants et les anciens du village, entre les « intra-muros » et les « périphériques ».

Parce que « la citoyenneté ne s'arrête pas au seul acte de voter » et que nous nous engageons à être au plus près de vos préoccupations, la nouvelle équipe municipale complètera le dispositif de démocratie locale en donnant la parole aux jeunes avec l’élection d’un Conseil Municipal des Jeunes, et surtout, en vous consultant sur tous les projets d’importance qui vont impacter votre avenir et celui de vos enfants.

Nous nous engageons à ce qu’aucune autorisation, aucune validation, aucune signature ne soit accordée, avant que le résultat des enquêtes publiques ou des consultations ne soit divulgué (ce qui s’est déjà produit au cours des mandatures précédentes et que l’équipe en place a malheureusement oublié de signaler dans son bilan dont il y aurait beaucoup à dire…) Mais les signois ne sont pas dupes et l’équipe d’UNION POUR SIGNES préfère s’occuper de ses projets plutôt que de déblatérer sur ceux des autres…

Fruit d’un travail de réflexion et de concertation, nos propositions ne sont pas des propositions de l’extrême ni de l’utopisme, ce sont des propositions réalistes, issues des attentes des villageois. Nous savons qu’il nous faudra les défendre ardemment auprès de la Communauté d’Agglomération dont notre village dépend car celle-ci dispose de nombreuses prérogatives et délégations dont nous ne pourrons nous affranchir. Mais là-aussi, nous essaierons de retrouver un peu plus d’autonomie que celle que nous accorde avec parcimonie ces usines à gaz où les petites communes sont avalées par les grandes…

Nous avons été les premiers à annoncer notre candidature, et les premiers à annoncer notre programme, donc les copieurs de programme, s’il y en a…ce n’est pas nous…

Retrouvez maintenant d’autres détails de nos propositions présentés par quelques uns de mes colistiers .

C’est un sujet important, car nous constatons régulièrement le mauvais fonctionnement des dessertes de notre village. Nous avons la ferme intention d’intervenir auprès de la Communauté d’Agglomération qui a désormais la charge du transport, afin de prendre en compte nos besoins en connexion avec une politique globale des déplacements et un impact écologique maitrisé.

Compte tenu du nombre important de véhicules particuliers qui traverse Signes chaque jour, une nouvelle politique s’impose, afin de favoriser le covoiturage et l’utilisation des transports en commun.

Justement, nous proposons dans notre programme
• L’aménagement d’un parking sur le champ communal face au Skate-Park
• L’aménagement du parking de l’ancien Camping Municipal derrière la station Avia.

Permettant ainsi un stationnement plus rationnel pour tous aux portes du village.
En ce qui concerne les transports en commun, le constat est que nous n’avons rien !!!  A part le transport scolaire !!!
Or nous savons très bien que, beaucoup d’entre vous, salariés ou retraités, mais aussi nos jeunes ont besoin d’un moyen de transport régulier, même en période de congés scolaires et le week-end.

Notre projet est d’obtenir la création d’une ligne de transport en commun pour la population en générale, POUR TOUS, avec un circuit tout au long de l’année reliant SIGNES aux réseaux urbains existants, avec des horaires adaptés et cohérents.

Nous proposons la création et la mise en service des lignes suivantes :
• Méounes - Signes – Zone d’Activités - Le Camp - Cuges les Pins (OK Corral) afin de se relier au départ d’OK Corral avec la ligne à destination d’Aubagne et au départ de Méounes avec la ligne à destination de Brignoles)
• Signes - Le Beausset - Evenos - jusqu’aux Portes d’Ollioules afin de récupérer les lignes en direction de Toulon.
OUI, une ligne a été mise à l’essai dernièrement, par la Communauté d’Agglomération, qui relie la gare de Saint-Cyr à Signes, en passant par la Zone d’Activités, MAIS on voit très bien par son itinéraire, ses horaires et sa fréquentation qu’elle n’a pas été pensée pour nous SIGNOIS

Nous étudierons la mise en service d’une navette municipale après consultation de la population pour définir les besoins précis, afin que l’utilisation de cette navette corresponde aux attentes des Signoises et Signois.

Vie au village par Jacky MOISAN

Mesdames, Messieurs, nos propositions pour redynamiser la vie du village correspondent à ce que nous avons entendu et noté lors de nos différentes rencontres de quartier, mais aussi au fil du temps en échangeant avec les Signoises et les Signois.

Bien sûr nous souhaitons préserver le calme de notre environnement, c’est certain, il est exceptionnel, mais cela ne doit pas nous empêcher de croiser le développement social de Signes avec la mise en valeur du patrimoine communal, mais aussi avec une politique culturelle à destination de tous les Signois, jeunes et moins jeunes.

Nous souhaitons redynamiser la vie au village en nous appuyant sur :
• Les associations, qui sont nombreuses et dynamiques à Signes et que nous soutiendrons vivement car elles font vivre le village.
• Une association des commerçants, remise au centre de notre action, afin de développer le commerce local et créer un cœur de village agréable et vivant, où chacun aura plaisir à venir.
• Une Analyse des Besoins Sociaux réalisée par le Centre Communal d’Action Sociale. Obligation légale du CCAS, cette ABS constitue un outil visant à la compréhension des besoins existants ou à venir de la population Signoise.

Pour ce faire, nos projets :

La Rénovation de la Salle des Fêtes (et remise aux normes actuelles afin d’accueillir de nouveaux projets culturels (Concerts de musique pour les jeunes – Espace d’expositions artistiques (peinture – sculpture - artisanat etc.). Bien entendu, les moins jeunes, ne seront pas oubliés (Spectacles de théâtre ou de cabaret). Rénovation également de la Salle des Fêtes de Bois Soleil, afin qu’elle puisse être utilisée en toute sécurité.

La Maison des Associations ne sera pas oubliée, car nous envisageons de rénover les façades. C’est en effet un bâtiment visible par tous ceux qui traversent Signes et il nous semble important qu’il soit une vitrine du dynamisme associatif de la commune.

A plus long terme, nous envisageons la construction d’une salle polyvalente, Sport et Culture qui pourrait accueillir des manifestations de plus grande envergure pour tous les publics.

Nous souhaitons vivement que Signes soit visité par de nombreux touristes, varois ou pas. Cela participe au dynamisme du cœur du village et encourage le commerce local.

A cet effet nous envisageons :
• L’amélioration du fleurissement du village et l’embellissement des façades.
• La mise en valeur du patrimoine de la commune (églises, chapelles, lavoirs et fontaines, etc.) mais aussi la participation active à la finition de la rénovation de la chapelle de Châteauvieux et pourquoi pas l’achat par la commune du vieux moulin et sa restauration.
• La mise en œuvre d’un site internet uniquement dédié au tourisme à Signes
• La plus large diffusion des circuits de randonnée qui existent déjà, mais aussi la création de nouveaux circuits (à cet effet, un parking dédié aux randonneurs pourrait être aménagé).
• La Restauration du marché de Noël en partenariat avec les commerçants de Signes.
• La Restauration des locaux de l’ancienne école afin de la mettre à disposition d’autres associations, en complémentarité de celles qui l’occupent actuellement et rebaptiser « la rue de l’Asile » en « Rue Aline Franquet » du nom de la propriétaire qui a accordé au maire de l’époque l’autorisation de transformer sa maison de famille en asile pour les convalescents de la guerre 14-18.

En ce qui concerne les déplacements des Personnes à Mobilité Réduite, les municipalités ont une obligation légale que nous avons l’intention de respecter. Il s’agit de faciliter leurs déplacements au cœur du village mais aussi leur permettre l’accès aux bâtiments communaux.
Pour terminer, Claire Martel vous en a déjà parlé précédemment, nous souhaitons défendre, porter et transmettre de façon concrète les valeurs du civisme sur le territoire de la commune. Ainsi nous adhérerons à l’Association des Maires par le Civisme. C’est une association nationale créée en 2017 par la commune de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée) et nous proposerons, en complément du Passeport du Civisme qui concerne les élèves de CM2, à tous les Signoises et Signois une Charte du Civisme.

Le civisme est un État d’Esprit qui concerne tous les citoyens en vertu de ce principe :
"Il ne peut y avoir de droits pour chacun que si les autres se reconnaissent le devoir de les respecter"

Union pour signes 

Copyright Union pour Signes - Tous droits réservés - Site créé avec WebAcappella FX  

Crédits photos : Union pour Signes